Uranus et Neptune – Un article de Robert Lee Camp

Les planètes Uranus et Neptune occupent une place spéciale en astrologie. A bien des égards, elles sont connectées. Dans la science des cartes, elles sont liées. Elles représentent les deux nombres spirituels, le sept et le neuf.

J’ai été fasciné récemment par une émission sur les planètes lointaines de notre système solaire. Et spécialement par Uranus et Neptune. Voici quelques faits intéressants à leur propos:
Tout d’abord, elles ont à peu près la même taille, chacune ayant un diamètre d’environ 50.000 km c’est à dire à peu près quatre fois celui de la Terre.

Toutes les deux ont la même couleur à cause de la prédominance du méthane dans leur atmosphère, qui reflète principalement une lumière bleu et verte.

On les appelle souvent les « géantes glacées » parce que leurs noyaux sont composés essentiellement de gaz et de composés gelés.

Toutes deux ont des anneaux, comme Saturne, bien qu’ils soient beaucoup moins visibles que celui de Saturne.

Uranus est à 1,6 billion de miles de la Terre. Neptune à 2,6 billion de miles de la Terre.
Uranus est la première planète jamais découverte avec un télescope. Neptune est la première planète jamais découverte par le calcul.

Les astronomes qui ont calculé la position d’Uranus ont découvert une force inconnue qui agissait sur sa rotation autour du Soleil et en ont déduit où se trouvait et comment serait Neptune.

Uranus ne possède pratiquement pas de climat. Elle semble calme et pure, avec aucune indication d’activité atmosphérique. Neptune a les vents les plus rapides de notre système solaire (jusqu’à 600 mph) et des phénomènes climatiques dont la vitesse d’apparition et de disparition déconcertent les scientifiques.

L’uranium a été découvert autour du même moment qu’Uranus et leurs noms sont liés. Uranus est le nom du père de Saturne, de même que Saturne est le nom du père de Jupiter. Uranus est le Dieu du ciel. Neptune est Poséidon, le roi des océans.

Uranus et Neptune sont les premières des planètes extérieures. Ces planètes extérieures représentent, astrologiquement, les aspects de la vie qui sont invisibles, tout comme ces deux planètes ne peuvent être vues à l’œil nu. Elles représentent, comme Pluton et les autres planètes découvertes plus tard, les influences spirituelles. Et celles-ci étant les deux premières occupent une place particulière. Elles sont un peu le lieu de rencontre entre le spirituel et le profane.

La planète Uranus est la seule planète de notre système solaire qui tourne sur un angle bizarre par rapport au reste. Au lieu d’être de haut en bas, son axe de rotation se situe sur un angle qui a une incidence élevé. C’est la planète la plus bizarre de notre système solaire. C’est Mercure exalté. Elle établit la connexion à des plans supérieurs de connaissance. C’est le Seigneur du ciel et elle voit donc des choses que Mercure ne peut pas voir. C’est la planète du « je sais » qui gouverne le signe du Verseau, le signe du « je sais ». Et c’est la planète de l’inattendu. Uranus, en tant que père de Saturne, brise les structures. Saturne représente les structures. Uranus brise les structures de façon inattendue, pour révéler une loi et une vérité plus haute. Donc, Uranus dans nos vies représente des changements inattendus qui nous font progresser et évoluer. Dans les cartes, Uranus est le nombre 7. Il est le 7 qui nous pousse à abandonner notre attachement (aux structures) mais surtout aux structures qui limitent notre expression ou nos vies. Et un 7 peut apporter la plus grande satisfaction si nous ne sommes pas attachées. Il peut nous montrer à quel point le plan divin fonctionne pour nous d’une manière bienveillante. Les 7 sont connus pour apporter les meilleurs résultats matériels à ceux qui ne nourrissent pas de craintes ou d’attitudes négatives. C’est le Seigneur de la 11e maison du zodiaque.

Neptune est la planète des espoirs et des craintes. Il est associé au chiffre 9, 9 étant le dernier chiffre du cycle, et à la maison 12 en astrologie (la dernière maison). Neptune, comme le 9, peut apporter des satisfactions ou la conclusion d’une affaire. Il est le Seigneur du signe des Poissons, le signe du « je crois » et le signe dans lequel Vénus est exaltée. Ainsi, il est en rapport avec l’amour, l’amour éternel et souvent lié au sacrifice. C’est Vénus exaltée, ou prise dans sa plus haute expression. Surtout, les 9 apportent des conclusions à des questions de notre vie. Il nous revient de les interpréter comme des calamités, des catastrophes, des tragédies, ou des passages, des fins, des complétions. Mais la présence d’un 9 marque toujours la fin de quelque chose qui ne peut être évitée ou rejetée. C’est l’indicateur qu’un cycle parvient à sa fin et qu’il est temps de laisser aller et de passer à la chose suivante. Neptune représente la dernière étape de beaucoup de choses, y compris de notre vie. C’est dans la période Neptune de notre vie que nous nous préoccupons davantage de l’au-delà. Nous tournons naturellement notre attention vers les choses non matérielles de l’existence en observant notre corps revenir lentement à la terre qui l’a fait naître.

Uranus et Neptune sont des symboles de la spiritualité, chacune apportant une perspective différente. Tous les deux, cependant, mettront au défi quiconque s’attache à une position mondaine de nature négative. Personne n’aime le changement et n’apprécie vraiment de devoir lâcher prise. Mais à cause de ces deux planètes, et dans les cartes de leurs homologues numériques, nous sommes constamment mis au défi de voir où nous en sommes. Sans leurs influences, nous serions condamnés à mourir d’une mort prématurée due à l’accumulation des forces négatives que nous refusons de libérer. Ces deux planètes gardent la vie jeune et vivante. Et pour les personne spirituelles, elles deviennent des symboles de victoire plutôt que de défis. J’ai observé que dans les cartes, les sept et les neuf figurant dans les périodes Uranus et Neptune ont tendance à fortement favoriser la croissance spirituelle et à se montrer bénins. En d’autres termes, les 7 et les 9 dans les périodes Uranus et Neptune ont tendance à se montrer moins traumatisants et plus bienveillants. Et, pour les êtres éveillés, ces chiffres lorsqu’ils apparaissent dans les périodes qui leur correspondent sont souvent gages de puissantes expériences et leçons spirituelles.

Le 7 et le 9 sont les chiffres les plus redoutés dans les cartes, mais seulement par ceux qui sont encore attachés à des idées ou des concepts négatifs, et à leurs possessions. Comme je l’ai déjà dit, ce que nous ressentons à propos d’un 7 ou d’un 9 pourrait être considéré comme un indicateur de l’attachement négatif qui nous reste. Nous devons beaucoup à ces deux planètes. Ce sont des maîtres spirituels qui nous aident à atteindre l’immortalité par l’illumination. Et quel autre but y a t-il qui vaille la peine?

Ecrit par Robert Lee Camp pour la newsletter de 7thunders.com.