« La qualité des mouvements tient dans un changement subtil que les praticiens éprouvent lorsqu’ils les exécutent. C’est une qualité éphémère que les mouvements apportent à leur état physique et mental, une sorte de brillance, une lumière dans les yeux. Ce changement subtil est un contact de l’esprit. C’est comme si les praticiens rétablissaient, grâce aux mouvements, un lien inaccoutumé avec la force vitale qui les soutient. «

Extrait du livre « Passes Magiques » de Carlos Castaneda.

Le chamanisme de Carlos Castaneda est basé sur des pratiques ancestrales originaires de l’ancien Mexique.

Pour cette lignée d’hommes et de femmes de connaissance, l’univers est formé par une multitude de champs d’énergie et de par notre conditionnement nous ne percevons qu’une partie très réduite de ce qu’il nous est possible de percevoir en tant qu’être humain, la majeur partie de notre énergie étant occupé par notre « moi ».

Les pratiques proposées par cette lignée visent donc à diminuer l’importance que l’on donne au moi afin de nous ouvrir à percevoir davantage.

Elles comprennent la pratique de séries de mouvements chamaniques, qui nous apportent vitalité physique, clarté mentale et sobriété émotionnelle, des exercices d’observation de soi-même ou de récapitulation de notre vie, qui nous permettent de prendre conscience de nos habitudes de comportement et d’avoir un nouveau point de vue sur des scènes marquantes de notre passé, des pratiques de rêves et de théâtre chamanique qui apportent une plus grande fluidité à notre perception, des pratiques de silence et de connexion à la nature…